Que faisons-nous

L’Huile d’Olive

Quand un fruit se transforme en nectar

Origine

Les oliveraies sont composées des variétés de la Provence :

Le Cayon, majestueux, emblématique, survivant du gel historique de 1956. Ici d’ailleurs on l’appelle l’Entrecastelen, ou la race de Montfort, probablement à la suite d’une “dispute” avec les villages voisins du canton !

Le Ribier, le petit et le gros, connus pour leur  résistance au froid.

Le Pruneau de Cotignac, ou Belgentiérois connu pour ses olives de grande taille.

Le Bouteillan, arbre origine d’Aups (chez nous on dit “Zaou”), avec son port étalé, à mise à fruit rapide, et précoce, idéal pour le “fruité vert”.

Et tous les autres moins connus, mais au nom évocateur de nos terroirs : le Pardiguier, l’Amellau, l’Aglandau et quelques “estrangers” car l’olivier ne connaît pas les frontières : les italiens Frantoio et Cipressino

Labels et signe de qualité

La totalité des oliveraies est conduite selon les méthodes de l’agriculture biologique (AB) et le moulin de Cotignac est également en cours de labellisation à l’agriculture biologique.

Le principe est simple : laisser faire la nature, respecter l’environnement : bande enherbée, nichoir à mésange, pas d’intrants chimiques.

Cotignac, un village engagé dans la démarche Zéro Pesticide

Les Flaveurs du Rocher sont  labellisées  « Commerce et Producteur Engagé ». 

Les Huiles d’olive de France : le goût de l’origine

Les oléicolles – Pour être incollable sur l’huile d’olive !